_40R9975-2

 Arrivé à la salle du Ring Olympique Dieppois depuis un peu plus d’an an après avoir déjà pratiqué la boxe éducative à Barentin, Vincent Delaunay se révèle peu à peu. Junior -64 kg, il vient de remporter le titre de champion de Normandie à Carentan (Manche). Il vise maintenant les échéances nationales qui débuteront en début d’année 2016.

Vainqueur de sa demi-finale régionale par forfait, Vincent Delaunay s’est retrouvé en finale des championnats de Normandie sans avoir à livrer le moindre combat. Il lui restait donc à ne pas manquer son entrée en lice et c’est ce qui s’est produit. Opposé à Jordan Kindelberger (Noble Art de Rouen), le jeune Rodiste a livré le combat parfait.

Dès les premières secondes du combat, Vincent Delaunay met son adversaire en difficulté.

Le Dieppois débute son combat pied au plancher, avançant constamment sur Jordan Kindelberger et lui faisant mal. Il remporte donc aisément le premier round. Vincent Delaunay a alors l’intelligence de ne pas se jeter durant le deuxième acte mais plutôt de gérer son avantage et ainsi de se refaire une santé sur le plan physique. Malgré tout, c’est lui qui touche le plus souvent son adversaire et il gagne encore ce deuxième round.

« Il va encore progresser »

Il reste à convaincre une nouvelle fois les juges dans le troisième et dernier round de 3 minutes. Comme il l’avait fait dans la première reprise, Vincent Delaunay accélère et met son adversaire rouennais en difficulté. Sans surprise aucune, il regagne son coin avec le sourire, la satisfaction du devoir accompli. Les juges déclarent, à l’unanimité, le Rodiste vainqueur aux points.

Cette victoire et ce titre faisaient la joie d’Antonin Gonel (boxeur du ROD) qui l’accompagnait dans cette conquête en l’absence de l’entraîneur dieppois Sébastien Dufour. Ce dernier a pu revoir le combat en vidéo et apprécié la prestation de son poulain : « Il a été plus puissant que son adversaire et est apparu nettement au-dessus. Sa victoire ne souffre aucune discussion possible ».

Sébastien Dufour est d’autant plus satisfait que « Vincent (Delaunay) a livré son tout premier combat en boxe amateur en mars dernier à la Maison des Sports. Après une bonne année de boxe, il est bien et je pense qu’il va encore progresser. Il est seulement junior première année et sera senior l’an prochain ».

Intelligence et coup d’œil

Et l’entraîneur Rodiste de souligner les qualités de Vincent Delaunay : « Il est intelligent et ne boxe pas n’importe comment. Il y a de la réflexion dans ce qu’il fait. Aussi, il est puissant et possède un très bon coup d’œil. Il est en pleine phase de progression et j’attends confirmation en janvier ».

Ce mois de janvier 2016 sera important pour Vincent Delaunay qui disputera les championnats pré-nationaux de la zone Nord. Cela peut lui ouvrir les portes des championnats de France.

Source : les informations Dieppoises