Entete-Charte-Sport#

Renforcer le respect de l’environnement dans la pratique du sport, c’est le sens de la charte du sport écocitoyen présentée le 20 septembre à l’occasion de la fête des associations et du sport. Proposée à l’initiative de la Ville en partenariat avec l’Office municipal des sports, « cette démarche vise tout d’abord à diminuer la consommation d’énergie sur les installations sportives municipales en menant la chasse au gaspillage », explique Florent Bussy. Pour le conseiller municipal délégué à la transition écologique, l’objectif est double : – 20 % d’ici 2020 sur une facture de 440 000 euros an et réduire l’impact sur les ressources et le climat.

Ce document va donc bien plus loin que la recherche d’économies pour la collectivité. Il a pour ambition d’encourager de nouvelles pratiques au sein des clubs. Aux yeux de Florent Bussy, « communiquer par le web plutôt que par le papier, privilégier les transports collectifs et le co-voiturage pour les déplacements, favoriser le stationnement des vélos à proximité des équipements, participer au tri des déchets, (faire) respecter la propreté des installations, opter pour des achats éco-responsables… sont autant d’initiatives de nature à améliorer la qualité de l’environnement ».

Directement concernés, les clubs dieppois sont maintenant invités à enrichir et compléter cette charte qui devrait être soumise en fin d’année au Conseil municipal pour adoption avant signature. « Il ne s’agit en aucun cas d’une démarche répressive, indique Florent Bussy. Notre but est de sensibiliser les sportifs et de travailler avec eux sur la durée pour obtenir des résultats ensemble ! » C’est dans cet esprit que les clubs les plus investis dans la démarche pourraient se voir récompensés chaque année.

• Les clubs sont invités à transmettre leurs remarques sur cette proposition de charte du sport écocitoyen à Jérôme Hautot, responsable du service des Sports de la Ville de Dieppe, par téléphone (02 35 06 60 33) ou par courriel.