Duc-U14-trophee-orange

Ouvert aux jeunes rugbymen de la catégorie des moins de 14 ans (U14), l’Orange rugby challenge existe depuis près de vingt ans. Organisée en partenariat avec la Fédération française de rugby, cette manifestation attire chaque année plus de 1 000 clubs et 10 000 jeunes. L’enjeu est d’atteindre la finale nationale prévue en mars à Marcoussis et pour cela, il y a plusieurs étapes à franchir, les vainqueurs régionaux gagnant le droit d’assister au match du Tournoi des 6 nations France-Angleterre.

Cette saison, le Dieppe UC a réussi à passer le cap de l’épreuve de secteur, pour la Haute-Normandie, et à gagner son billet pour la finale régionale qui a eu lieu récemment. Ainsi, Thomas Nothias, responsable de l’école de rugby du Duc, a emmené quatre éléments du groupe U14 au stade Gagarine du Havre pour tenter de poursuivre l’aventure. On retrouvait ainsi Tom Ancel, Morgan Halley, Paul Lefebvre et Maxence Lorin qui ont pris part à de nombreux ateliers techniques, physiques et tactiques sur les fondamentaux du rugby. Parmi les thèmes de travail, il y avait notamment un parcours collectif de passes, des attaques/défenses parfois en surnombre, des coups de pied placés, des postures en mêlée sans oublier des notions d’arbitrage et de règlement.

Malgré une bonne volonté évidente, l’équipe dieppoise n’a pris que la septième place (ndlr : c’est le Stade caennais qui a terminé premier) et l’aventure s’arrête donc à ce stade de la compétition, mais Thomas Nothias ne s’avoue pas trop déçu : « Les joueurs ont joué le jeu, mais ils ont commis des petites erreurs qui font perdre des points importants. Malgré tout, ce fut une bonne expérience pour tout le monde ».

Un encadrement bientôt renforcé

Responsable de l’école de rugby du Dieppe UC, ce dernier se montre par ailleurs extrêmement satisfait de la première partie de saison des jeunes rugbymen en herbe dieppois. Ainsi, malgré le renouvellement qui s’opère à chaque intersaison, l’école de rugby du Duc accueille actuellement 120 jeunes des U6 aux U14, cette dernière catégorie regroupant 34 éléments dont deux filles (c’est la dernière catégorie en âge qui est encore mixte) et environ un tiers de nouveaux venus. Ces jeunes s’entraînent deux fois par semaine et il existe une réelle et saine émulation au sein de ce groupe qui a obtenu des bons résultats avec quatre victoires lors des six premières rencontres disputées. Il faut encore préciser que les U14 évoluent avec les mêmes règles que les seniors sauf l’aide pour les sauts en touche.

Durant la première phase, les équipes de toutes les catégories évoluaient simultanément sur un même terrain grâce à un système de plateaux sur un seul site géographique. Selon les résultats, les rencontres pourraient avoir lieu dans un environnement un peu plus grand par la suite.

Globalement, Thomas Nothias est satisfait du comportement des équipes dieppoises, citant par exemple les U10 qui ont gagné tous leurs matches ou encore les U12 au parcours plus que correct. Après avoir notamment géré les seniors du Duc, Thomas Nothias se plaît dans son nouveau rôle auprès de l’école de rugby : « Il n’y a pas la même pression sportive du résultat même si je m’en mets un peu tout seul. Je suis plutôt content car c’est différent, mais toujours très passionnant. A l’avenir, plusieurs joueurs seniors doivent rejoindre les éducateurs de l’école de rugby pour renforcer et améliorer l’encadrement et je ne peux que féliciter cette initiative ».

Source : Les informations dieppoises